Visitez aussi :
Logo de l'ORE

http://www.observatoire-eau-bretagne.fr/Media/Chiffres-cles/La-biodiversite-dans-les-sols

 

Dernière modification le 10 février 2011


chiffres clés

La biodiversité dans les sols bretons

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (OEB)

En collaboration avec :

Muriel Guernion Unité mixte de recherche Ecosystème, biodiversité, évolution (Ecobio)




Vers de terre Vers de terre

23 espèces de vers de terre ont été identifiées dans les sols de Bretagne.

Voici les premiers résultats du travail entrepris dans le cadre du programme RMQS Biodiv pour mieux connaître la composante vivante des sols en Bretagne.


Richesse taxonomique des lombrics dans les sols des sites RMQS en Bretagne en 2010
Richesse en lombrics dans les sols en Bretagne

La région Bretagne a servi de modèle national et européen pour un inventaire de la biodiversité des sols à l’échelle régionale : le programme RMQS BioDiv. Alors que des millions d’êtres vivants, pour la plupart microscopiques, peuplent les sols, nous n’en avons qu’une connaissance très limitée.

Aux printemps 2006 et 2007, des prélèvements ont été réalisés afin d’étudier notamment les vers de terre - qui appartiennent à la macrofaune (taille supérieure à 4 mm) - mais aussi les collemboles - rattachées à la mésofaune (entre 0,2 et 4 mm)  - et les nématodes -  qui eux font partie de la microfaune (moins de 0,2 mm).

Les vers de terre

Leur abondance est assez importante dans les sols bretons (moyenne de 260 individus/m²) et semble liée à l’occupation du sol : faible sous forêt (moyenne de 50 ind./m²), intermédiaire sous culture (moyenne de 215 ind./m²), forte sous prairie (moyenne de 350 ind./m²). Sur la totalité de la Bretagne, 23 espèces ont été observées. Leur diversité semble liée aux pratiques agricoles.

Richesse en espèces de collemboles 2006-2007
Richesse en espèces de collemboles dans les sols en Bretagne

Les collemboles

Ce sont de petits arthropodes qui jouent notamment un rôle dans la transformation de la matière organique du sol. Dans les sols bretons, les collemboles sont moyennement abondants (118 à 45 042 ind./m²) et assez diversifiés (67 espèces). Ils sont plus nombreux dans les sols situés près des côtes, dans les sols forestiers et sous prairies.

Les nématodes

Ce sont de petits vers ronds translucides. Ils se nourrissent principalement de fines particules organiques, de bactéries, de substances végétales ou de champignons. Ils sont omniprésents dans les sols bretons avec une densité moyenne de 17 individus par gramme de sol sec et 48 familles.

Densité des nématodes phytoparasites 2006-2007
Densité des nématodes phytoparasites dans les sols en Bretagne

La faune du sol est particulièrement abondante dans les 30 premiers centimètres du sol. Elle favorise sa résistance à l’érosion, sa capacité à subir des tassements ou encore l’enracinement des végétaux. Elle facilite également le développement des plantes. Les changements d’usage du sol peuvent impacter sa biodiversité. Sur les terres agricoles, la réduction du travail mécanique et la limitation de l’usage des pesticides sont souvent favorables à une plus grande biodiversité.