Visitez aussi :
Logo de l'ORE

http://www.observatoire-eau-bretagne.fr/Media/Chiffres-cles/Les-cavites

 

Dernière modification le 26 janvier 2011


chiffres clés

Les cavités en Bretagne

Rédigé par :

Emmanuèle Savelli (OEB)

En collaboration avec :

Jean-michel Schroëtter Bureau de recherches géologiques et minières en Bretagne (BRGM)




2 152 cavités souterraines ont été recensées en Bretagne

Le recensement systématique des cavités en Bretagne a permis d’en identifier 2 152, pour la plupart situées en Finistère.


Le Bureau de recherches géologiques et minières a effectué en Bretagne un inventaire des cavités souterraines hors mines ( www.bdcavite.net). Celui-ci est fait dans un but précis de prévention et d’information sur le risque naturel. Des organismes comme le Comité départemental de spéléologie du Finistère ou encore l’Agence des aires marines protégées ont été mis à contribution sur ce projet.

Les cavités en Bretagne
Les cavités en Bretagne

Les quatre départements bretons ont été passés au crible d’un recensement systématique ce qui a permis d’identifier 2 152 cavités. Parmi celles-ci, 674 sont des cavités naturelles, 1 001 des ouvrages militaires abandonnés (blockhaus ou casemate), 316 des carrières souterraines (dont l’essentiel, sont d’anciennes ardoisières) et 152 des ouvrages de génie civil ou archéo-historiques.

La majorité des cavités naturelles sont dans le Finistère qui en contient 601, inventoriées surtout autour de la presqu’île de Crozon. Mais ce département est à égalité avec le Morbihan en ce qui concerne les ouvrages militaires (432 et 430), vestiges de ce que fut le Mur de l’Atlantique. L’autre fait remarquable est la concentration de carrières souterraines en l’Ille-et-Vilaine qui cumule 105 anciennes carrières souterraines, des anciennes ardoisières et des anciennes exploitations de calcaire (surtout sur Chartres-de-Bretagne).