Visitez aussi :
Logo de l'ORE

http://www.observatoire-eau-bretagne.fr/Media/Qui-fait-quoi/Les-plans-Climat-Energie-territoriaux-en-Bretagne

 

Dernière modification le 01 novembre 2014


qui fait quoi ?

Les plans Climat - Énergie territoriaux en Bretagne


Le plan Climat - Énergie territorial a été créé par la loi Grenelle 2 pour lutter contre le réchauffement climatique à l’échelle des collectivités locales les plus importantes en nombre d'habitants. Celles de plus de 50 000 habitants doivent se doter depuis le 31 décembre 2012. Claire Barais de l’Ademe[ 1] Bretagne est chargée d’accompagner leur déploiement dans la région.


Qu’est-ce qu’un plan Climat - Énergie territorial ?

Cela s'approche de l’Agenda 21 dans le sens où il s'agit d'un projet de développement durable adapté à un territoire mais dont la finalité est de lutter contre le changement climatique. D’ailleurs, un plan Climat - Énergie territorial (PCET) peut être partie intégrante d’un Agenda 21. D’une part, le PCET doit atténuer les impacts du territoire sur le climat en réduisant sa consommation d’énergie, source de gaz à effet de serre. D’autre part, il doit également prévoir les adaptations à entreprendre pour limiter sa vulnérabilité aux effets du changement climatique de toutes façons inévitables.

À partir du bilan de ses émissions de gaz à effet de serre, le territoire engagé dans un PCET définit des objectifs qui lui sont adaptés, les actions à entreprendre pour réaliser ces objectifs ainsi que le dispositif de suivi et d’évaluation de sa progression. Les territoires soumis à la réalisation d’un PCET doivent le réactualiser tous les cinq ans.

Quelles sont les adaptations auxquelles les territoires bretons doivent s'attendre ?

Par adaptations, il faut entendre par exemple les changements de cultures ou d’essences forestières qui s’imposeront aux agriculteurs et aux sylviculteurs du fait de l’évolution de la température et de la pluviométrie d’ici quelques décennies. Autre adaptation importante à anticiper : les bâtiments devront être efficaces aussi bien quand il fait froid que quand il fait chaud pour optimiser leur performance énergétique.

Qui est concerné par un PCET en Bretagne ?

Historiquement, le PCET a été introduit sous la forme du plan Climat territorial par la première version du plan Climat national en 2004. Plusieurs territoires se sont alors engagés en Bretagne. Mais les PCET sont réellement nés avec la loi Grenelle 2 qui oblige les collectivités locales de plus de 50 000 habitants à les élaborer depuis le 31 décembre 2012.

En Bretagne, cela concerne les 4 départements, 11 établissements publics de coopération intercommunale (Rennes métropole, Brest métropole océane, Cap l’Orient, Vannes agglomération, Quimper communauté, Vitré communauté, Morlaix communauté ainsi que les communautés d’agglomérations du pays de Saint-Malo, du pays de Quimperlé, de Saint-Brieuc et de Lannion Trégor) et 5 communes (Rennes, Brest, Quimper, Lorient et Vannes).

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) en Bretagne accompagne les collectivités dans la mise en place de leur PCET dans le but d’assurer une cohérence et une synergie entre les démarches. Les PCET doivent d’ailleurs être compatibles avec le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie adopté en 2013. Celui-ci fixe les objectifs et les orientations pour la région en matière d’atténuation et d’adaptation aux effets du changement climatique. Les documents d’urbanismes tels que les schémas de cohérence territoriale et les plans locaux d’urbanismes devront prendre en compte les PCET. C’est pourquoi l’Ademe incite la réalisation de PCET possédant un schéma de cohérence territoriale.

Quel accompagnement l’Ademe propose-t-elle ?

L’Ademe fournit aux collectivités des outils comme « Énerg’GES territoires Bretagne ». Ce dernier sert à évaluer l’énergie consommée par un territoire et ses émissions de gaz à effet de serre. Nous animons un réseau de chargés de mission qui se rencontrent régulièrement pour échanger et capitaliser leurs expériences. Ces réunions sont l’occasion de faire émerger les besoins, de diffuser des outils et de proposer des formations.

Contact pour en savoir plus

Claire Barais, Ademe Bretagne : Tel. 02 99 85 89 23 ou courriel

Chiffres clés

PCET - Situation en novembre 2014
État d'avancement des plans climat énergie territoriaux en Bretagne

En novembre 2014, 40 territoires avaient lancé une démarche PCET, dont 16 se sont engagés volontairement. C’est le cas par exemple de 9 pays et du parc naturel régional d’Armorique. Parmi les territoires obligés de produire un PCET, la grande majorité sont actuellement mis en œuvre.


[1] Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie


Propos recueillis par Emmanuèle Savelli (Observatoire de l'environnement en Bretagne)