Visitez aussi :
Logo de l'ORE

http://www.observatoire-eau-bretagne.fr/mots-cles/Eaux/Hydrologie/Niveau-des-nappes/Le-reseau-piezometrique-de-Bretagne

 

Dernière modification le 10 novembre 2012


fiche réseau de mesures

Le réseau piézométrique de Bretagne

Rédigé par :

Bruno Mougin Bureau de recherches géologiques et minières en Bretagne (BRGM)




Le réseau piézométrique breton en 2007 Réseau piézométrique en Bretagne

En collaboration avec l' Agence de l'eau Loire-Bretagne, le Ministère en charge de l'environnement (direction de l'Eau), la D irection régionale de l'environnement Bretagne, et le Conseil régional de Bretagne, le BRGM Bretagne a mis en place et gère le réseau de suivi quantitatif des eaux souterraines de la région Bretagne (réseau piézométrique).


Le réseau de suivi quantitatif des eaux souterraines de la région Bretagne suit en continu l'évolution annuelle des niveaux piézométriques des systèmes aquifères de la région afin d'améliorer la connaissance du fonctionnement des eaux souterraines. Ce suivi est réalisé dans le cadre du programme Silures (Système d'information pour la localisation et l'utilisation des ressources en eaux souterraines). Ce réseau fait partie du « réseau de surveillance de l'état quantitatif des eaux souterraines de la France » mis en place par la direction de l'Eau du ministère en charge de l'environnement pour répondre aux exigences de la Directive cadre sur l'eau. Au niveau national, dans le cadre du Système d'Information sur l'eau, le suivi quantitatif des masses d'eau souterraine s'est mis en place en s'appuyant sur les règles définies dans le cahier des charges pour l'évolution des réseaux de surveillance des eaux souterraines en France », MEDD-DE, Circulaire DCE 2003/07 du 8 octobre 2003 et son complément, circulaire DCE 2005/14 du 26 octobre 2005.

Code Sandre : 0400000020

Les stations de mesure

Le réseau piézométrique breton est constitué de 52 piézomètres, répartis sur le territoire de façon à couvrir les principales formations géologiques et hydrogéologiques existantes en Bretagne et de prendre en compte les conditions climatiques, très contrastées d'Ouest en Est et du littoral vers l'intérieur. En 2006, le BRGM Bretagne a établi un atlas recensant les caractéristiques de chacun des piézomètres du réseau Silures suivi.

Bretagne

52

Côtes d'Armor

12

Finistère

16

Morbihan

12

Ille-et-Vilaine

12

Le réseau, comporte donc 52 points, 14 existants et 38 créés. 16 piézomètres ont été créés et équipés en 2003 et 12 en 2004. Les 14 piézomètres existants ont été intégrés en 2004 : 10 ouvrages suivis à partir des années 1992-1993 par le Conseil général du Finistère, et 4 autres suivis par la Direction départementale de l'Agriculture et de la Forêt du Morbihan à partir des années 1980-1984-1988. Enfin en 2005, 10 nouveaux ouvrages ont été réalisés pour permettre au réseau de renseigner toutes les masses d'eau souterraines de Bretagne.

Tous les ouvrages sont équipés de centrales d'acquisition automatiques et de télétransmission des données (téléphone filaire ou portable). La profondeur de la nappe est ainsi mesurée en continu sur chaque site. Les données sont ensuite télétransmises à Rennes au BRGM Bretagne, puis mise à disposition du public via le site internet ADES, après traitement. Sur ce site internet, le réseau piézométrique breton existe sous le nom : « RRESOUPBRE - 0400000020 - Réseau de suivi quantitatif des eaux souterraines de la région Bretagne (Silures suivi) ». Les chroniques piézométriques sont régulièrement mises à jour et accessibles gratuitement.

 

 

Types de mesures

Tous les jours, sur chaque site : profondeur de la nappe par rapport au sol (mesure du niveau piézométrique).

Maîtrise d'ouvrage

BRGM Bretagne

Opérateurs

BRGM Bretagne
(Société OTT France lors de l'installation des enregistreurs)

Liens